Maison en bois : Avantages et inconvénients

À l’heure du développement durable, les maisons et les constructions en bois sont de plus en plus prisées. En effet, ce matériau est respectueux de l’environnement à tous les niveaux. Son utilisation comporte toutefois quelques limites. Décryptage des atouts et des limites des maisons à ossature en bois dans l’article qui suit.

Les avantages

  • Économique

Le bois est un matériau ayant des propriétés isolantes indéniables, surtout lorsqu’il est combiné à d’autres isolants thermiques. En effet, comparé au béton, le bois est 7 fois plus isolant.

Les constructions en bois disposent d’un excellent confort thermique, ce qui influe sur la facture énergétique grâce à la réduction des dépenses de chauffage, par exemple. Ses performances d’isolation acoustique ne sont plus à démontrer.

  • Solide

En plus de sa légèreté, le bois possède une grande résistance mécanique. Il constitue un matériau de prédilection dans l’élaboration de charpentes, et ce, depuis des siècles. Il s’avère être une pièce clé, quelle que soit la composition des murs. De par ses caractéristiques, le bois fournit plus de liberté de réalisation et de finition tout en respectant les volumes.

En outre, la solidité des maisons en bois est prouvée à travers la longévité et la pérennité des architectures anciennes.

  • Écologique

Le bois est un matériau respectueux de l’environnement. En effet, ses propriétés diverses lui permettent de stocker du carbone et de limiter, de ce fait, l’émission de dioxyde de carbone. Les bois utilisés dans les constructions proviennent des forêts certifiées PEFC (Programme de reconnaissance des certifications forestières). Cela signifie que les processus de préservation se font selon des normes environnementales précises.

Les inconvénients

Cependant, les maisons à ossature en bois présente quelques inconvénients. De prime abord, le marché des maisons à ossature en bois tarde à démarrer en France. Ce retard se traduit par certaines réticences qui sont attribuées à :

  • Un prix élevé

Le prix constitue le principal obstacle dans la fabrication et la conception des maisons à ossature en bois. En envisageant ce type d’habitation, un propriétaire doit prévoir un budget lié à l’entretien de la maison. En outre, il faut dire que les constructions en bois ne sont réservées qu’à une certaine frange de propriétaires. En effet, malgré les avantages, certains ménages restent sceptiques lorsqu’ils constatent les coûts de construction élevés.

  • Un traitement régulier et obligatoire

La pérennité d’une construction à ossature en bois est conditionnée par la régularité des traitements et entretien. Ces précautions doivent être prises surtout dans les régions à forte présence de termites. Il est donc obligatoire de recourir à des traitements chimiques par injections de produits spécifiques. Le coût de ces traitements peut s’avérer onéreux à long terme. En outre, la nocivité de certains produits peuvent influer sur la qualité de l’air ambiant et peut engendrer des réactions allergiques, en cas d’intolérance.

  • Une très faible inertie thermique

Ce facteur peut à la fois constituer un avantage et un inconvénient. En été, l’absence d’inertie thermique peut réduire les propriétés isolantes du bois. La diffusion de la chaleur n’est donc pas uniforme. Pour lutter efficacement contre ce problème, il est plus judicieux de choisir l’emplacement de sa maison en fonction de l’orientation des façades, de la lumière naturelle et des zones d’ombre. L’objectif est de limiter l’exposition au soleil. Une isolation extérieure optimale est également recommandée. Hormis ces deux possibilités, il est conseillé d’opter pour des matériaux isolants alvéolaires à forte densité thermique. Les isolants à la laine de bois ainsi que la ouate de cellulose sont également efficaces pour lutter contre l’absence d’inertie thermique.

One thought on “Maison en bois : Avantages et inconvénients

  1. Bonjour,

    Merci pour ce comparatif entre les avantages et les inconvénients du bois. A noter que le bois est un hydrorégulateur. C’est à dire qu’il absorbe l’humidité pour la redistribuer lorsque les parois deviennent trop sèches.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *