Interrupteur : les conseils pour bien les choisir

Un interrupteur est l’un des équipements indispensables, voire incontournables, d’une installation électrique. Si choisir un interrupteur peut paraitre banal de prime abord, cela reste un choix que l’on ne devra pas effectuer à la hâte. Aujourd’hui, il existe un grand nombre d’interrupteurs pour que chaque personne trouve celui qui s’adapte le plus à ses besoins, et même à son gout. Mais comment choisir son interrupteur ? Justement, pour permettre à chaque personne d’avoir l’équipement idéal, voici un rappel sur les différents types d’interrupteurs ainsi que quelques critères à prendre en compte pour ne pas se tromper dans son choix et avoir l’équipement idéal en fonction de ses attentes.

Les différents types d’interrupteurs

Aujourd’hui, il existe un grand nombre d’interrupteurs pour permettre à chaque personne de trouver ce qui convient le plus à son gout et à ses besoins. Parfois, on a besoin de plusieurs modèles pour parfaire son installation électrique, alors que l’on se contente sur un seul modèle. Ainsi, pour plus de sécurité, il est indispensable de connaitre les différents types d’interrupteurs ainsi que leurs fonctions.

Le plus classique est l’interrupteur unipolaire. Ce dernier a pour mission de contrôler un point lumineux. La plupart du temps, on installe cet interrupteur dans une petite pièce comme le bureau. Pour qu’il soit plus durable, mieux vaut opter pour un produit de marque, comme un interrupteur legrand.

L’interrupteur bipolaire, quant à lui, a la même fonction que l’interrupteur classique. Seulement, il est plutôt conseillé pour la cuisine et la salle de bain, car ce dispositif permet d’éviter un court-circuit dans les endroits humides.

Par ailleurs, il y a la minuterie modulaire électronique, un dispositif rarement utilisé par les particuliers. Cet interrupteur a comme rôle d’allumer un ou plusieurs points d’éclairage pour un laps de temps. On le trouve souvent dans les halls d’immeuble pour éteindre automatiquement la lumière après le passage des occupants.

L’interrupteur double, comme son nom l’indique, permet de contrôler deux éclairages à la fois. Il est souvent placé dans une pièce vaste qui possède deux points d’éclairage.

Enfin, il y a l’interrupteur à deux directions que l’on appelle également interrupteur va-et-vient. Comme son nom l’indique, il permet de contrôler un seul point lumineux grâce à deux interrupteurs.

Autres caractéristiques d’un interrupteur électrique

De prime abord, le choix d’un interrupteur legrand dépend de l’architecture de la maison et des besoins des occupants. Cependant, d’autres critères sont également à considérer.

Tout d’abord, il y a la taille de l’interrupteur. Toutefois, notons que l’interrupteur plus large sera plus facile à utiliser. Seulement, il sera moins esthétique.

Par la suite, il y a la forme, qui ne doit pas non plus être prise à la légère. Certes, un interrupteur carré est le plus pratique, mais un interrupteur rond parait être plus agréable à l’œil. Alors, tout dépend du style à évoquer.

Ensuite, il y a la couleur. Si autrefois, le blanc était la seule couleur qui existait, aujourd’hui, l’interrupteur se décline sous plusieurs couleurs pour que chaque personne puisse choisir son style en fonction de sa décoration intérieure.

Enfin, il y a le rétroéclairage. Dans le cas où l’on a besoin d’être éclairé, la nuit, les interrupteurs électriques rétroéclairés sont les meilleurs choix. Ainsi, le choix ne dépend que de vos besoins et de vos attentes.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *