Tour d’horizon du sèche-linge à condensation3 min read

La durée de vie moyenne d’un sèche-linge est de 15 ans. Ainsi, il s’agit d’un appareil électroménager qui restera dans votre foyer durant les années à venir. Il convient de le choisir avec réflexion. Vous trouverez sur le marché deux types de sèche-linges : à évacuation et à condensation. Dans cet article, nous allons justement parler du sèche linge condensation, de sa définition, de son installation et de ses avantages.

Sèche-linge à condensation : c’est quoi ?

Avant tout, il faut savoir qu’il existe deux catégories de sèche-linges à condensations, dont les modèles classiques et les modèles avec pompe à chaleur. Un sèche linge condensation doté d’une pompe à chaleur a le mérite d’être plus économe même s’il sèche le linge moins rapidement qu’un appareil à condensation classique. En tout cas, un sèche-linge à condensation utilise de l’air chaud dans son tambour pour fonctionner. Il est équipé d’une turbine qui aspire l’air extérieur. Celui-ci est ensuite chauffé par les résistances. L’air chaud sèche les tissus, tandis que l’air humidifié reste en circuit fermé pour se transformer en eau évacuée vers le bac de récupération. Les modèles les plus performants possèdent un tuyau de vidange pour évacuer l’eau directement dans les canalisations.

Comment installer un sèche-linge à condensation ?

Cela fait déjà quelques années que le sèche linge condensation se vend nettement mieux que ses congénères. C’est en grande partie dû à sa grande praticité qui commence par sa facilité d’installation. Vous n’avez pas besoin de faire appel à un spécialiste pour installer votre nouveau sèche-linge à condensation dans votre maison. Contrairement à l’installation d’un sèche-linge à évacuation, il n’est pas utile de percer le mur pour évacuer la vapeur. Il suffit de choisir son emplacement, de le déposer directement au sol et de le brancher à une prise électrique. Par ailleurs, il est possible de le superposer avec la machine à laver. Mais pour cela, il vous faut un kit de superposition adapté.

Article connexe : Parlons des problèmes rencontrés par les distributeurs de savon de lave-linge !

Les avantages du sèche-linge à condensation

Outre la simplicité de son installation, le sèche linge condensation dispose bien d’autres avantages. Quel que soit le modèle choisi, avec ou sans pompe à chaleur, il reste moins énergivore qu’un sèche-linge à évacuation puisqu’il réduit le temps de séchage. De surcroît, vous n’aurez plus à repasser vos vêtements et tout le linge qui vient d’être lavé et séché. Comme nous l’avons déjà indiqué ci-haut, il convient de choisir un sèche-linge à condensation avec pompe à chaleur si vous voulez économiser un maximum d’énergie.

L’autre avantage non négligeable du sèche linge à condensation est qu’il vous permet de sécher d’un seul coup une certaine quantité de linge allant de 5 à 9 kilos. Cela montre encore le côté pratique de cet appareil électroménager révolutionnaire. En outre, il vous offre le choix en ce qui concerne les options de séchage. Vous pouvez activer le mode mécanique si vous souhaitez définir vous-même le temps de séchage. Pour cela, vous devez régler la minuterie. D’un autre côté, vous pouvez passer au mode électronique si vous voulez que la machine s’arrête automatiquement lorsque le linge est totalement séché.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *